Brouillard du soir… espoir ?

Je ne connaissais pas encore ce genre de changement de temps. Vers 15 h 30, il faisait beau et doux, et la tourbière de Rebière Nègre arborait fièrement ses couleurs d’automne sous un ciel bleu dont l’immensité ne cesse de m’émerveiller.

Peyrelevade - tourbière de Rebière Nègre

Peyrelevade – tourbière de Rebière Nègre

Et puis vers cinq heures, le brouillard nous est tombé dessus comme la misère sur le pauvre monde. Et tout a disparu dans un épais coton gris, étouffant les sons et éteignant les couleurs. La température a chuté, je suis rentrée un peu frigorifiée.

Peyrelevade - tourbière de Rebière Nègre

Peyrelevade – tourbière de Rebière Nègre

Étonnant, non ? Comme disait le regretté Desproges.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s