Démocratie ?

Encore du recyclage, un texte écrit en 2009 et qui n’a guère vieilli, lui non plus :

Je suis toujours étonnée que certain-e-s se posent la question de savoir si nous sommes encore en démocratie. L’avons-nous jamais été ? C’est quoi, la démocratie ?

On me dit que le simple fait que je puisse poser la question tout haut donne la réponse, avec exemples à l’appui (Birmanie ou autre). Alors, on peut m’enlever tous mes droits sauf celui de m’exprimer sans risquer la prison ou la mort, et cela suffit pour que je soies en démocratie ?

Donc, la France est une démocratie.

Une démocratie où la majorité des personnes majeures n’avaient pas le droit de vote jusqu’à la moitié du XXè siècle : en France, le droit de vote a été accordé aux femmes en 1944, longtemps après la Birmanie, la Russie, Cuba ou la Turquie…

Une démocratie où une catégorie d’adultes majeurs était légalement soumise au bon vouloir d’une autre catégorie : en France toujours, les femmes mariées ont été soumises au consentement de leur mari pour gérer leurs biens, ouvrir un compte en banque ou exercer une profession jusqu’en 1965 ! L’autorité parentale n’est enfin substituée à la puissance paternelle qu’en 1970 (je me souviens ma mère m’expliquant cette importante réforme).

Une démocratie où l’égalité des époux dans les régimes matrimoniaux et l’administration des biens de la famille date de 1985 seulement.

Une démocratie où l’existence du viol entre époux sans autre blessure ou violences n’a été enfin reconnue qu’en 1992… (Au fait, on parle des droits des femmes mais pas des droits des hommes : auraient-ils donc implicitement tous les droits ?)

La France est une démocratie, donc, qui rafle les enfants dans les écoles et leurs parents dans les administrations en 2008.

Une démocratie qui entend supprimer les juges d’instruction en 2009 et recenser les SDF (soit dit en passant, un tiers de ceux-ci sont des salariés…)

Une démocratie qui trouve normal de payer des vacances de luxe à son président, avec les impôts des contribuables, pendant que les personnes âgées meurent de chaud l’été, les SDF de froid l’hiver, et les détenus de misère morale toute l’année*.

Une démocratie qui nous fait payer toujours autant de taxes et d’impôts mais nous offre de moins en moins de services publics en échange : les activités de la poste, des transports sont presque totalement privatisées. L’enseignement public, la santé publique et la recherche publique sont gravement menacées (tout comme le droit de grève, soit dit en passant). Où passe l’argent de nos impôts ?

Une démocratie où l’argent des contribuables sert à financer de coûteuses recherches sur le nucléaire. Pourtant, la majorité des contribuables en question est contre le développement de cette industrie dangereuse et polluante, dont il est largement démontré qu’elle est une impasse. Les mêmes crédits, affectés au développement du bioclimatisme et à l’isolation correcte des bâtiments existants permettraient de réduire très drastiquement nos « besoins énergétiques » (un logement au label Minergie® n’a quasiment pas besoin de chauffage) tout en créant de nombreux emplois valorisants.

Une démocratie où l’argent du contribuable sert à financer l’industrie (agro)pharmaceutique par le biais de son agriculture : la responsabilité de l’agriculture »conventionnelle » ou même « raisonnée » dans l’augmentation des cas de cancers et de malformation congénitales est largement démontrée, alors que les mêmes crédits, alloués à l’agriculture bio ou intégrée ou durable, permettraient de nous nourrir sainement et agréablement.

Une démocratie qui tente d’imposer les OGM à ses citoyens dont la majorité n’en veut pas, à juste titre : les OGM ne résoudront ni les problèmes agricoles ni les problèmes de faim dans le monde. À ce propos, on entend certains s’apitoyer sur les agriculteurs dont les champs sont « dévastés » par les vilains « faucheurs » ;  et si ces personnes s’apitoyaient plutôt sur les paysans bio dont les récoltes sont déclassées car contaminées par les OGM de leurs voisins ?

Une démocratie où les allocations logement ne sont que des subventions déguisées pour les propriétaires de logements locatifs, où la Sécurité Sociale est un moyen détourné de subventionner l’industrie pharmaceutique (tiens, encore elle !) ? Et où les financements publics sont largement détournés à tous les échelons des collectivités par des entreprises faisant payer le prix forts leurs prestations, avec la complicité des élus (allons-y, c’est le contribuable qui paye ! avez-vous déjà regardé de près combien coûtent les équipements et travaux divers financés par votre mairie ? c’est surprenant).

Une démocratie où les élus ne représentent qu’eux-mêmes depuis belle heurette. Le pire, c’est qu’ils sont (auto)proclamés « dirigeants » (avec la complicité de journalistes serviles qui semblent se gargariser de ce mot) alors qu’ils ne sont, selon moi (qui ne suis pas juriste) « que » nos représentants. Je trouve particulièrement insupportable s’entendre tel ministres ou tel président dire « j’ai décidé que« . Au nom de qui, de quoi, décident-ils pour nous, avec notre argent de contribuable, des choses avec lesquelles nous sommes majoritairement en désaccord ? Au nom de lois injustes, votées par et pour eux ? Et, tant que les abstentions et les votes blancs ne seront pas pris en compte, fastoche !

Jusqu’où devra aller notre « démocratie » pour que les bien-pensants se réveillent enfin ?

(11/01/2009)

* en fait, je sais maintenant qu’il meurt plus de SDF en été qu’en hiver, mais de ceux-là on ne parle même pas 😦

Publicités

2 réflexions au sujet de « Démocratie ? »

  1. Intéressant texte et réflexions. C’est vrai que tout cela est bien accablant et qu’il y a de quoi être en colère. Je ne savais pas que jusque là, à propos que les droits des femmes ont été accordés aussi tard en France, c’est affligeant dans un pays que l’on surnomme pays des droits de l’Homme. (tiens c’est amusant, pas les femmes…D’ailleurs pourquoi ne pas dire droit des hommes ET des femmes ?)

    La démocratie, rien de plus illusoire à mon sens que cela. Elle n’a jamais vraiment existé je pense. Il est plus qu’évident que les décisions ne sont prises que dans l’intérêt des lobbyistes pour défendre leurs intérêts. Les Hommes politiques ne sont qu’un intermédiaire, une marionnette de façade. Il y a bien longtemps que le vote a été « vidé » de toute signification, et influence réelle. Comme tu le dis justement, ces gens là sont-il censés nous diriger, ou bien nous représenter, et défendre les intérêts du peuple qui les ont élus ? Parce que à chaque fois, je me pose la question si ils n’ont pas unique volonté d’exiger toujours plus en termes d’impôts, de durée de travail, diminution des droits sociaux, etc… Est-ce qu’il y a aura un président, ou un gouvernement qui aura l’audace un jour d’admettre qu’ils n’ont presque plus aucun pouvoir, et que ce sont les grandes entreprises qui dirigent réellement ? Cela me rappelle que l’ENA au début de sa création était accessible à tous les français quelque soit son origine sociale, et ses revenus. Maintenant ce n’est plus le cas, et c’est réservé à une certaine sociale très aisée.

    Je vais m’arrêter là, il y a tellement à dire, beaucoup trop malheureusement. 😦

    • hello !
      oui, tu as raison, tant qu’on dira les hommes pour les hommes et les femmes, le machisme aura de beaux jours devant lui. Pourquoi ne pas dire les droits des humains ? L’usage du masculin censé l’emporter grammaticalement est tout aussi machiste, je trouve ça de plus en plus infâmant et, l’air de rien, ça ancre les esprits, dès le plus jeune âge, dans cette opinion stupide que globalement les hommes valent mieux que les femmes.

      Et, comme toi, je pense en effet que la démocratie n’a jamais existé, Hervé Kempf parle d’oligarchie et je pense qu’il a raison (mais il a tort de prétendre que les Grecs antiques vivaient en démocratie : leur prétendue démocratie ne concernait que les hommes libres, soit une infime partie de la population puisqu’elle excluait de fait les femmes (52% de la population) et les esclaves, fort nombreux en ce temps-là et qui représentaient la majeure partie de la population active).

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s